DĂ©veloppeur web auto-entrepreneur

Bien choisir son statut (EURL/Auto-entrepreneur)

Spread the love

Nous allons voir quelle est la diffĂ©rence entre l’auto-entreprise et une entreprise (EURL). Les deux statuts communĂ©ment utilisĂ©s par les dĂ©veloppeurs freelance.

EURL

Comme pour toute sociĂ©tĂ©, il faut tenir une comptabilitĂ© stricte. Tous les mouvements sur le compte de l’entreprise doivent ĂȘtre classifiĂ©s. Les documents justificatifs doivent ĂȘtre gardĂ©s pendant 10 ans. Et en fin d’annĂ©e, vous devez produire un bilan.

L’auto-entreprise

Ce statut n’a pas d’obligation d’Ă©tablir un bilan, ni de comptes de rĂ©sultats. Il faut juste tenir un livre des recettes et conserver les piĂšces justificatives des achats/ventes.

Les taxes

Il y a une grande différence de taxation entre les régimes.

L’impĂŽt sur le rĂ©sultat

En EURL, il est possible de diminuer votre base imposable en dĂ©duisant les charges de votre chiffre d’affaires.
En revanche, cela n’est pas possible dans le cadre d’une auto-entreprise.

La TVA

Auto-entrepreneur

Avec ce statut vous n’ĂȘtes pas tenu de collecter et donc de dĂ©clarer de la TVA. Votre tarif n’en sera que plus attractif.
Vous ne pouvez pas dĂ©duire la TVA de vos achats. Cela doit faire partie de vos calculs dans le choix de votre statut 😉

EURL

Ce statut permet de rĂ©cupĂ©rer la TVA sur vos achats. Le surplus de TVA collectĂ© devra ĂȘtre reversĂ© Ă  l’administration fiscale.

Seuil de l’auto-entrepreneur

Le plus grand problĂšme de ce statut est le plafond de chiffre d’affaires, 72 600€. Cela assure tout de mĂȘme un bon revenu.
Si vous choisissez le statut d’auto-entrepreneur, faites tout de mĂȘme attention aux consĂ©quences du dĂ©passement du plafond. Au-delĂ , vous basculerez automatiquement dans le rĂ©gime de droit commun de l’entreprise individuelle. DĂšs lors, vous serez imposĂ© au bĂ©nĂ©fice rĂ©el, et ce dĂšs le 1er janvier de l’annĂ©e de dĂ©passement. Vous devrez alors produire un bilan comptable annuel et Ă©galement dĂ©clarer la TVA.

RĂ©gime Social

Auto-entrepreneur

La dĂ©claration d’activitĂ© d’auto-entrepreneur entraĂźne automatiquement l’option pour le rĂ©gime micro social simplifiĂ©. En effet, ce rĂ©gime permet de rĂ©gler simplement les cotisations sociales, soit par mois, soit par trimestre. Votre montant des cotisations est calculĂ© en fonction du chiffre d’affaires, par l’application d’un taux forfaitaire. Si le chiffre d’affaires est nul, il n’y aucun prĂ©lĂšvement.

Toutefois, si l’auto-entrepreneur a optĂ© pour le prĂ©lĂšvement libĂ©ratoire de l’impĂŽt sur le revenu dans sa dĂ©claration, il rĂšgle en un seul prĂ©lĂšvement l’impĂŽt et les charges sociales.

EURL

En choisissant le statut d’EURL, vous cotiserez Ă  la SĂ©curitĂ© Sociale. En effet, depuis le 1er janvier 2020, la SĂ©curitĂ© Sociale des indĂ©pendants est intĂ©grĂ©e au RĂ©gime gĂ©nĂ©ral de la SĂ©curitĂ© Sociale. Par consĂ©quence, les charges sociales seront calculĂ©es sur les revenus professionnels que vous mentionnez tous les ans dans la dĂ©claration sociale des indĂ©pendants.

Conclusion

Si vous n’avez pas d’investissements Ă  faire, il est plus simple d’opter pour l’auto-entreprise.
Dans le cas contraire, le statut EURL est préférable.

⚠ Lors d’un changement auto-entreprise -> EURL, si votre prix augmente de 20% Ă  cause de la TVA, votre client aura peut-ĂȘtre du mal Ă  comprendre.

chevron_left
chevron_right

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :